calcination

calcination

calcination [ kalsinasjɔ̃ ] n. f.
• 1516; de calciner
Opération par laquelle on modifie la structure d'un corps en le soumettant à une haute température. combustion.

calcination nom féminin (latin médiéval calcinatio) Action de calciner, fait de se calciner.

calcination
n. f.
d1./d CHIM Transformation du carbonate de calcium en chaux sous l'action de la chaleur.
d2./d Traitement d'une substance par le feu; transformation sous l'effet d'une haute température.

⇒CALCINATION, subst. fém.
A.— CHIM. Action de calciner. Transformation en chaux par chauffage :
1. Les ciments sont obtenus par la calcination de calcaires argileux naturels ou de mélanges de chaux et de matières pouzzolaniques naturelles ou artificielles.
J. BOURDE, Les Trav. publ., t. 1, 1928, p. 157.
P. ext. ,,Opération qui consiste à soumettre un corps inerte à une chaleur intense, soit pour le décomposer, soit pour lui faire subir une action chimique : oxydation, réduction, etc.`` (Sc. 1962).
P. métaph. Examen critique d'une impitoyable et sèche rigueur :
2. À la place de la liquéfaction, de la clarification de l'amour, voici la calcination, la démonstration, l'accusation impitoyable et détaillée de la justice.
CLAUDEL, Un Poète regarde la Croix, 1938, p. 234.
3. « Dans le liège, impossible de vocaliser, toutes les harmoniques sont absorbées. La pensée reste sèche et pure. Dites un texte dans le liège, et vous verrez immédiatement ce qu'il vaut, tout net. C'est un admirable système de détection et de calcination ».
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 26.
B.— P. ext., littér. [En parlant de pers.] Réduction en cendres par action du feu ou de la chaleur :
4. On ne m'apprendra pas que beaucoup de gens dévots, plus ou moins promis à l'éventrement et à la calcination, se coalisèrent maintes fois, en vue d'échapper, par de réciproques suffrages, à l'inconvénient de paraître inopinément devant Dieu avec une conscience malpropre.
BLOY, Journal, 1892, p. 64.
Rem. 1. Il s'agit ici des peines de l'enfer, telles que se les représente l'imagination populaire ou la tradition poétique. 2. On rencontre ds la docum. le subst. fém. calcinature. Calcination réductrice complète (cf. L. GUILLET, Les Techn. de la métall., 1944, p. 111).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1516 ([JEAN PERRÉAL], Complainte de Nature à l'alchimiste errant, Rose, éd. Méon, t. 4, vers 549). Empr. au lat. médiév. calcinatio de même sens (XIIe-XIIIe s., ds Mittellat. W. s.v., 63, 24). Fréq. abs. littér. :5.

calcination [kalsinɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1516; lat. médiéval calcinatio, du supin de calcinare. → Calciner.
1 Vx. Réduction des pierres calcaires en chaux par l'action de la chaleur (→ Chaux, cit. 1.2).
2 Mod. Opération par laquelle on modifie la structure d'un corps en le soumettant à une haute température. Combustion. || Calcination du plomb. || Résidu de calcination. || Le soufre est obtenu par calcination des pyrites. || La calcination du sulfate ferreux donne le sesquioxyde de fer (colcotar).
tableau Vocabulaire de la chimie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calcination — (also referred to as calcining) is a thermal treatment process applied to ores and other solid materials in order to bring about a thermal decomposition, phase transition, or removal of a volatile fraction. The calcination process normally takes… …   Wikipedia

  • Calcination — Cal ci*na tion (k[a^]l s[i^]*n[=a] sh[u^]n), n. [F. calcination.] [1913 Webster] 1. (Chem.) The act or process of disintegrating a substance, or rendering it friable by the action of heat, esp. by the expulsion of some volatile matter, as when… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • calcination — CALCINATION. s. f. Opération de Chimie, par laquelle une terre, une pierre ou un métal sont réduits dans l état de chaux par la vrolence du feu. Calcination du vitriol, du plomb, de l or, etc …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • calcination — Calcination. s. f. Reduction en poudre par le feu selon l art des Chimistes. Calcination du vitriol, du plomb, de l or &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Calcination — Calcination. См. Прокаливание. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • Calcination — (v. lat.), Verkalkung; 1) das Verfahren, durch welches feste, feuerbeständige Körper durch Glühen eine solche Veränderung erleiden, daß sie in einem losern, leicht zerreiblichen Zusammenhang od. als Pulver zurückbleiben, welches vollkommen frei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • calcination —  Calcination  Кальцинация   Прокаливание или обжиг веществ, обычно при доступе воздуха, проводимые с целью удаления летучих примесей, разложения или окисления и придания хрупкости (для облегчения их измельчения). Например, обезвоживание А12(ОН)3… …   Толковый англо-русский словарь по нанотехнологии. - М.

  • Calcination — La perte au feu ou LOI (loss on ignition en anglais) est la perte de masse qui résulte de l échauffement d un matériau. Cette perte au feu se constate lorsque l élaboration d objets manufacturés nécessite une forte chaleur, par exemple en… …   Wikipédia en Français

  • calcination — (kal si na sion) s. f. 1°   Autrefois réduction des pierres calcaires en chaux par l action d un feu violent. 2°   Aujourd hui, opération dans laquelle on soumet à une chaleur très élevée une substance infusible, mais sensiblement altérable.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CALCINATION — s. f. Action de calciner, ou Le résultat de cette action. Il se dit surtout en termes de Chimie. Calcination du vitriol, du plomb. Calcination complète …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”